le fil à suivre

-Aux moulins albigeois, les 23, 24 et 25 juillet, de 10h à 12h et de 14h à 17h.

 

-à Toulouse…les  29, 30 et  31 juillet, de 10h à  17h.  Écritures et Photographies…

 

 

 

 

 

Aux moulins albigeois, Centre d’art contemporain Le Lait, à Albi

les mercredi 23, jeudi 24 et vendredi 25 juillet, de 10h à 12h et de 14h à 17h.

Cet été, avec Fin’Amor et Promenade avec l’amour et la mort, grâce aux artistes, l’Amour sera à l’honneur !
A cette occasion nous souhaitons vous proposer un stage d’écriture sur trois journées pour plonger tout entier dans l’univers des artistes Angel Vergara et Hervé Ic !

Le tarif est de 95 € pour les 3 jours, le nombre d’inscrits est limité à 10 personnes.
Inscription obligatoire au plus tard le 15 juillet. (sur ce mail ou par téléphone)
Parlez-en autour de vous !

inscriptions et renseignements:
Christel et Hélène +33 (0)9.63.03.98.84 – +33 (0)5.63.38.35.91
christel.martinez@centredartlelait.com

(sous réserve du nombre d’inscrits)

je ferai le trajet depuis Toulouse, j’ai 3 places dans la voiture si des toulousains sont intéressés…

-Écritures et Photographies…

les mardi 29 juillet, mercredi 30 et jeudi 31 juillet, de 10h à  17h.  à Toulouse…

(+ pause miam, genre auberge espagnole ou chinoise …)

Écrire, regarder, marcher, réinventer le réel en s’inspirant de ce texte de Perec…

« Ce qui se passe vraiment, ce que nous vivons, le reste, tout le reste, où est il ? Ce qui se passe chaque jour et qui revient chaque jour, le banal, le quotidien, I’évident, le commun, l’ordinaire, l’infra-ordinaire, le bruit de fond, l’habituel, comment en rendre compte, comment l’interroger, comment le décrire ?

Interroger l’habituel. Mais justement, nous y sommes habitués. Nous ne l’interrogeons pas, il ne nous interroge pas, il semble ne pas faire problème, nous le vivons sans y penser, comme s’il ne véhiculait ni question ni réponse, comme s’il n’était porteur d’aucune information. Ce n’est même plus du conditionnement, c’est de l’anesthésie. Nous dormons notre vie d’un sommeil sans rêves. Mais où est-elle, notre vie ? Où est notre corps ? Où est notre espace ?

Comment parler de ces  » choses communes « , comment les traquer plutôt, comment les débusquer, les arracher à la gangue dans laquelle elles restent engluées, comment leur donner un sens, une langue : qu’elles parlent enfin de ce qui est, de ce que nous sommes. »

(lire le texte en entier ici http://remue.net/cont/perecinfraord.html)

L’atelier aura lieu à Toulouse dans différents lieux, si vous avez un appareil photo, il faudra le prendre, si vous n’en avez pas… on en partagera un !

Le tarif est de 100 € pour les 3 jours, le nombre d’inscrits est limité à 8 personnes.
Inscription obligatoire au plus tard le 20 juillet (plus tôt serait mieux …). sur ce mail ou par téléphone.

Parlez-en autour de vous !
(sous réserve du nombre d’inscrits)

inscriptions et renseignements à cette adresse, je vous indiquerai la marche à suivre:    atelier@yaksa.fr