la galerie du château d’eau

Depuis 2009, nous sommes accueillis à la galerie du château d’eau tous les lundis après midi de 14h à 16h. Ce lieu est le premier lieu dédié à la photographie, en 1974 il devient la première galerie publique exclusivement destinée à l’exposition de photographies et la deuxième institution publique consacrée à la photographie en général.

Les expositions proposées sont à la fois prétexte et déclencheurs pour l’écriture et nous permettent de prendre le temps de rentrer dans la démarche et l’univers du photographe exposé.

vous pouvez lire des textes écrits à la galerie en suivant ces liens :
lien 1
lien 2
lien 3
et d’autres encore sur le site inventaire.yaksa.fr

« Ayant découvert cette année l’atelier du lundi de Marie Carré, j’ai apprécié ces rendez-vous hebdomadaires axés sur la création de textes à partir d’images photographiques. Cette régularité m’a amenée à avancer un peu plus sur le sentier de l’écriture.Dans ce cheminement, la contrainte des consignes m’a paru ouvrir des pistes que seule, je n’aurais pas forcément empruntées sur le large territoire de l’expression écrite. Expression, non dans le sens d’une discipline scolaire mais comme émanation du ressenti devant des images, expression comme on exprime le jus d’un fruit pour en retenir la substance. Écrite, comme tentative de coucher des mots sur le papier en se laissant inspirer par des œuvres.
L’atelier est le lieu de découverte de talents photographiques. En 2018, Kourtney Roy, Vincent Fournier, Yvan Mikhalov et André Mérian au Château d’eau, Masao Yamamoto et Damien Daufresne à l’Espace Saint-Cyprien. La durée du temps consacré à l’observation des photographies en vue de produire des textes, m’a permis de mieux saisir leur esprit et leur intention, bien plus que ne le fait habituellement une simple visite d’exposition. Navigation, de l’image à l’imagination puis au texte.Sans compter le plaisir de partager les écrits de tous les participants, de découvrir la diversité d’étonnantes trouvailles ! »
Joëlle

« Voilà deux ans maintenant que je participe aux ateliers d’écriture de Marie Carré dans la galerie de photos du Château d’Eau à Toulouse. Tous les lundis, je ne manque pas ces rencontres enrichissantes et créatives. A chaque nouvelle exposition, nous découvrons un artiste et passons de longs moments à nous imprégner de son œuvre figurative ou abstraite, poétique ou politique, à moins qu’il ne s’agisse d’un mélange de tout cela…Et de ce regard naît l’inspiration : nous nous approprions les photos et tentons d’exprimer dans notre propre langage ce qu’elles ont fait naître en nous. Puis nous confrontons nos écrits et nos points de vue dans un échange fructueux. Car pour écrire, il est nécessaire d’être inspiré et les lieux chargés de culture comme les galeries d’expositions les musées ou les médiathèques sont des facteurs de créativité exceptionnels. Ancien professeur de Lettres, je ne manquais pas d’entraîner mes élèves à l’art de l’ « ekphrasis » en les amenant à la découverte de peintres, de sculpteurs ou de photographes…Aujourd’hui, grâce aux conseils avisés et toujours bienveillants de notre animatrice, je poursuis ce plaisir avec des compagnons d’écriture. C’est pourquoi j’aimerais que cette expérience si enrichissante soit prolongée dans d’autres lieux culturels toulousains comme les bibliothèques ou les musées. »Michèle GIMIE

« Pour définir l’atelier d’écriture du Château d’eau, il suffirait sans doute de faire lire un de nos textes, mais cela ne laisserait pas percevoir le plaisir ressenti par ce groupe d’une huitaine d’adultes pratiquant cet atelier.
Un lieu sacralisé, un bon guide Marie, un travail spontané sur des œuvres de créateurs. Se sentir humble de pouvoir écrire sur un travail photographique, sans retenue et sans gêne, ces petits textes que nous construisons le plus souvent autour de l’actualité d’une exposition, là, à quelques mètres de nos bureaux d’écriture, n’ont comme unique prétention que de nous faire jongler avec les mots face aux images. À nous de porter un regard personnel et de savoir le retransmettre à nos ami(e) s co-écrivains d’une après -midi, lors de nos relectures. Les mots ensuite fussent, frappent, s’envolent, aguichent, agacent, émeuvent, ennuient, c’est selon, mais toujours partager dans la bonne humeur sous le contrôle bon enfant de notre  » coach  » qui à chaque séance sait influer un rythme et une thématique nouvelle.
Pour moi j’ai pu dans cet atelier engager une envie d’écrire et poser un moment de réflexion sur un travail artistique objet de ma vie professionnelle. Et grâce à l’immersion dans le lieu de la galerie du château d’eau découvrir ou redécouvrir des créateurs de l’art photographique. »
Philippe Courtemanche

One comment

  1. j aimerais m inscrire a votre atelier photos et mots.. Comment faire..Merci d avance pour votre reponse

Comments are closed.